Pop-up House, maison recyclable Made in France

A Marseille, le cabinet d'architecture et de design Multipod Studio fondé par Corentin Thiercelin, présente sa Pop-up house, soit une maison à la fois recyclable et passive (à base de matériaux préfabriqués), qui se monte comme un jeu de Lego géant. Jetons-y un coup d'oeil de plus près grâce au site web consacré à la création du studio, www.popup-house.com. Pour la construction, le seul outil nécessaire, c'est un tournevis électrique. Lisez plutôt le mode d'emploi : Les fondations du bâtiment, posées à même le sol se composent de poutres en bois plaqué. Il suffit de s'assurer que la structure est bien à plat avant de continuer la construction. Un simple niveau à bulle suffira. Pour le sol de l'édifice, il se compose en fait de blocs de polystyrène expansé séparés par des planches d'épicéa : le tout assure une isolation thermique et acoustique de qualité. Pour que l'ensemble blocs de polystyrène / planches forme un "tout" cohérent et solide, des vis en acier d'un mètre de long assurent la liaison entre les matériaux. L'étape suivante consiste à poser le sol de la maison, également en panneaux de bois. Vient alors le moment de monter les murs. Rien de plus facile : des blocs PSE (du polystyrène expansé, le même matériau isolant que pour le sol) sont encore une fois intercalés entre des planches de bois et vissés entre eux. Avantage non négligeable de ce matériau, en plus de ses qualités isolantes : il est léger et donc très facilement maniable sur un chantier. Pour le toit, oubliez le combo classique poutres/tuiles en terre cuite, et remplacez-les par… attention, vous ne devinerez jamais… des blocs de polystyrène séparés par des planches de bois et fixés par des vis d'un mètre de long ! Avouez que vous ne l'avez pas vu venir !? Ajoutez quelques panneaux de bois pour recouvrir la structure externe de la Pop-up House, comblez les vastes ouvertures restantes avec des doubles vitrages et une grande baie vitrée qui ouvre sur la terrasse, et vous obtenez une maison tout à fait habitable et très simple à construire : il ne faut en effet pas plus de 4 jours à une équipe réduite pour faire un travail qui prendrait des mois sur un chantier "classique". Cerise sur la gâteau : selon Multipod Studio, en plus d'un coût réduit (aucune somme avancée cependant), la maison présente une isolation thermique exceptionnelle et ne nécessite en conséquence quasiment aucun apport de chauffage. La Maison Phenix de demain ? Photo : http://www.popup-house.com/
Article écrit par Benjamin (voir la biographie)
le 13 juillet 2015 à 01:39
123 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 2013
Les derniers articles de l'auteur :
  • Demain – le FILM à voir !
  • un restaurant solaire, un projet fou ?
  • Demain, la Turquie chauffée à la pistache ?
  • 7 Réponses à "Pop-up House, maison recyclable Made in France"

    • comment-avatar
      Cyme49 13 juillet 2015 (15 h 24 min)

      Une maison « recyclable »? Entièrement isolée en PSE (PolyStyrène Expansé)?
      Mais où est l’écologie et comment sera justement recyclée cette SSSuperbe maison? Ce billet discrédite complètement votre Site!

      • comment-avatar
        clicdurable 13 juillet 2015 (15 h 42 min)

        Bonjour

        il faut voir plus loin : le temps de construction d’une maison est entre 8 et 12 mois, la nous parlons de quelques semaines. il faut imaginer l’impact écologique de la réduction du temps des installation de chantier, des allers retours… de plus le PSE est un matériau qui se recycle… je vous invite a faire quelques recherches sur google.

    • comment-avatar
      guy 15 juillet 2015 (13 h 21 min)

      vis en acier d’un mètre de long… <=== pont thermique ?

    • comment-avatar
      Flotille 16 juillet 2015 (22 h 01 min)

      regrettable qu’il manque le prix….

    • comment-avatar
      Nounise 22 juillet 2015 (18 h 24 min)

      Sur le site Popup-house : On estime que le prix d’une maison PopUp House finie, pose, finitions et fondations comprises, se situe entre 1300€/m² et 2000€/m² TTC. (prix en France métropolitaine)

    • comment-avatar
      SeB 23 juillet 2015 (0 h 21 min)

      Utiliser des materiaux issus de la petrochimie pour faire une maison dite ecolo !!! Alors qu’il existe tant d’autres materiaux isolants avec un bilan carbone bien plus neutre.

    • comment-avatar
      Unchat 12 novembre 2015 (10 h 51 min)

      Ce système de construction atteindra 2 objectifs :
      1-pollution de longue durée avec le polystyrène en quantités industrielles (production ?) répandu dans l’environnement,
      2-la destruction de dizaines de milliers d’emplois dans le bâtiment, qui va déjà plutôt mal.
      Alors cette nouvelle a-t-elle vraiment sa place dans votre chronique ?

    Laisser un commentaire

    Votre courriel ne sera pas affiché.