Le compteur intelligent Linky : une transition énergétique à taille humaine

Fer de lance de la transition énergétique, le nouveau compteur électrique Linky, fera son apparition sur le territoire à compter de la mi-2015. En 2021, plus de 35 millions d’habitations devraient en être équipées. Tour d’horizon de ce boîtier, annonciateur d’une petite révolution dans nos foyers. Une démarche écologique et économique. Efficacité énergétique oblige, les compteurs identifieront de manière plus transparente – précise, détaillée, en temps réel – la consommation énergétique d'un foyer, et la communiquera au gestionnaire des données, ErDF. Consommer économique : « des offres tarifaires adaptées » Un compteur qui permet de consommer intelligemment. Fini les estimations d’ERDF, la facture sera désormais basée sur la consommation réelle en électricité des ménages. Aussi, cette nouvelle technologie devrait inciter les fournisseurs à « proposer des offres tarifaires adaptées aux besoins spécifiques de chacun avec des prix différents selon les périodes de l’année ou de la journée » note la CRE – Commission de régulation de l’énergie – dans un rapport rendu en juillet dernier. Encadré par la CNIL, ErDF n’aura accès « qu’à la consommation totale des foyers et cette dernière ne sera en rien détaillée au détail pièce par pièce ou par appareil » explique Michèle Bellon, ancienne Présidente du Directoire d’ERDF. En outre, les données récoltées resteront la propriété du client et leur utilisation en dehors du contrat ErDF ne pourrait se faire sans leur accord. Le compteur Linky permettra à l’opérateur français ErDF de réaliser des économies (interventions, relevé des compteurs, etc.), qui seront réinvesties. S’ajoute à cela, un gain de 1,9 milliard d’euros, issu de la réduction des fraudes et autres pertes non techniques. L'ensemble des économies d'exploitation évitera au final aux consommateurs de payer quoi que ce soit de leur poche sur les 5 à 6 milliards d'euros que représente le projet. Les ménages français, acteurs de la transition énergétique Pour l’heure, la première vague de déploiement est prévue pour la mi-2015. Un calendrier qui coïncide avec le projet de loi relatif à la transition énergétique pour une croissance verte, un programme porté à bras le corps par Ségolène Royal. À terme, ce projet cher au gouvernement, aspire à lutter contre le réchauffement climatique et réduire la facture énergétique de la France – près de 70 milliards d’euros – mais il est aussi économique, avec à la clé, la création de 100 000 nouveaux emplois. Le rôle de Linky dans tout ça ? Aider les consommateurs à mieux contrôler leur consommation d’énergie ; impacter positivement leur quotidien et le devenir de la planète, voilà les missions du boitier « vert ». Fini le gaspillage énergétique ; le compteur intelligent permettra une réelle prise de conscience de nos comportements énergivores. Une transition énergétique à taille humaine. Couplé au développement des énergies renouvelables, au projet de loi de la ministre de l’Écologie, le compteur d’ErDF permettra – à son échelle – d’assurer le cap en matière de transition énergétique et de se conformer aux directives de Bruxelles.

22 Réponses à "Le compteur intelligent Linky : une transition énergétique à taille humaine"

  • comment-avatar
    Lustu 14 novembre 2014 (17 h 46 min)

    Alors, on n’affiche pas les commentaires ?

    Un compteur pas plus intelligent qu’une machine à laver.

    Avec son petit automate, il enregistre une consommation et il communique, dans un sens ou dans les deux sens.

    C’est simplement un compteur COMMUNICANT.

  • comment-avatar
    st123 19 novembre 2014 (14 h 26 min)

    Au final, les electro sensible dont l’installation électrique ne sera pas blindée seront obligé de déménager. Pour plus d’info:

    https://electroallergique.wordpress.com/2013/04/22/compteur-intelligent-de-quoi-parle-t-on/
    http://ehs-action.org/?p=1677
    http://www.robindestoits.org/Compteur-LINKY-attaque-au-Conseil-d-Etat-par-Robin-des-Toits-01-12-2011_a1387.html

    Et pour ceux qui auraient encore des doutes: faites une recherche sur votre moteur préféré avec « compteur intelligent canada electrosensible »

    Les médecins recensent aujourd’hui 5% de la population concernée par l’électrosensibilité, ils prévoient que l’on sera 25% en France d’ici 5 à 10 ans.

  • comment-avatar
    st123 19 novembre 2014 (15 h 35 min)

    Depuis 2002 les compagnies d’assurances excluent de leur police d’assurance en responsabilité civile “tous les dommages, frais ou dépenses de quelque nature que ce soit causés directement ou indirectement par, résultant de ou liés de quelque manière que ce soit aux champs électromagnétiques”.
    Ainsi nous refusons le remplacement de nos compteurs mécaniques en parfait état de fonctionnement, par un compteur dont le type d’émission le rend exclu de la couverture dans tous contrats individuels d’assurance.

    http://www.robindestoits.org/Compteurs-dits-intelligents-eau-gaz-electricite_r124.html

  • comment-avatar
    jadu 19 novembre 2014 (15 h 57 min)

    Présenté comme un produit intelligent, ça cache surtout les coûts qu’il va engendrer ! Vous allez être obligé de faire ce que Big Brother vous dira sinon … on coupe !!!
    Quels délires dans cette France en fin de vie !!!

    Lustu, cru ? ou pas cru ? ton message est affiché « autrement », c’est bizarre !

  • comment-avatar
    bd 19 novembre 2014 (17 h 03 min)

    C’est surtout un bon moyen de surveillance à distance : qui? est où? fait quoi? à combien? avec quoi?
    « Personne n’aura accès à nos données… » Tout le monde sait que c’est faux ! ( qui croit encore à la protection de la CNIL ?! )
    Encore un bout de liberté qui sautera si nous acceptons ces compteurs (et à nos frais encore!): exigeons le respect de notre droit à la vie privée, réellement privée, secrète si nous le souhaitons.

  • comment-avatar
    Jicé60 19 novembre 2014 (17 h 54 min)

    Un compteur espion !
    Quid du coût prohibitif du remplacement des vieux compteurs…
    A refuser en bloc !!!

  • comment-avatar
    J-B 19 novembre 2014 (18 h 13 min)

    C’est dingue le nombre de grincheux qui ne se satisfont jamais des évolutions techniques permettant de consommer intelligemment. Mais bon, c’est la démocratie et c’est aussi utile pour faire avancer le débat … parfois.

  • comment-avatar
    Jean Michel 19 novembre 2014 (18 h 43 min)

    Désavantage du compteur Liky :
    Nous fournir un courant rayonnant ( cpl ) et ainsi nous irradier par les câbles de nos maisons qui ne sont pas blindés.
    Augmenter le montant de nos factures car ce n’est plus une puissance réelle ( Watt) qui est facturé mais la puissance apparente ( VA) qui est x cos phi 0,8 environ pus grande. ( déphasage crée par les lampes fluo compacts)
    Les compteurs communiquent par ondes idem téléphonie mobile au collecteur d’information du quartier : irradiation supplémentaire ambiante 24/24h.
    Voilà je m’arrête là pour ce soir…. c’est une affaire de gros sous pour ERDF vendu dans du papier vert. L’arnaque du siècle.
    Pour info l’Allemagne à rejeté l’installation de ces compteurs Liky car il ne sont pas dans l’intérêt du consommateur.

  • comment-avatar
    danette 19 novembre 2014 (19 h 07 min)

    on a dit qu’il serait payant et imposé à tout le monde
    quid de cette information

  • comment-avatar
    Maxime 19 novembre 2014 (19 h 13 min)

    Un compteur bidon qui a des ratés en transmission des données, il a été décrié par plusieurs organismes, c’est du gâchis que nous paierons sur notre facture EDF ! Y en a qui vont se mettre des sous dans la poche mais pas l’utilisateur final.

  • comment-avatar
    Saupin 19 novembre 2014 (19 h 42 min)

    Et si je ne suis plus chez EDF, mais chez Enercoop, comment cela se passe t-il ? Qui change les compteurs, le fournisseur ou le distributeur ?

  • comment-avatar
    Michel 19 novembre 2014 (20 h 42 min)

    En plus du Wifi, des téléphones sans fil, micro-ondes, etc, on nous impose un générateur d’ondes électromagnétiques HF.
    Bien sûr, c’est bien connu, les ondes ne posent aucun problème de santé.

    Electrohypersensibles, passez à la bougie pour l’éclairage et à la lessiveuse pour la lessive !

    Et vivent les maisons à énergie positive !

  • comment-avatar
    Pierre 20 novembre 2014 (5 h 01 min)

    Pauvre France avec plus de 20 ans de retard sur cette technologie,triste!

  • comment-avatar
    christian 20 novembre 2014 (11 h 05 min)

    Comme Saupin je suis chez Enercoop et je fournis moi même ma conso réelle tous les 6 mois et c’est seulement elle qui m’est facturée: pas d’estimation (bidon), que du réel!!!

    Comme le dit l’article lui même cela fera des économies pour …. EDF.
    Mon compteur est neuf, mon bâtiment récent et BBC, mes ampoules basses conso … et ma facture légère légère ………!!!! et ya pas de raison que ça change!

  • comment-avatar
    jnt00 20 novembre 2014 (13 h 54 min)

    L’arnaque du Linky ce sera une puissance délivrée désormais en kVA (kilo Volt Ampère), donc une puissance (apparente) différente des kWh (kilo Watt heure) du compteur actuel. Arnaque qui va faire exploser le prix de l’abonnement Linky pour certains utilisateeurs, dans l’obligation de passer à la tranche supérieure, voire même au triphasé. Voir dossier ici :
    http://www.next-up.org/pdf/Linky_Comprendre_le_Cosinus_Phi_Energie_Actice_et_Energie_Reactive.pdf

    C’est décidé, on se désabonne !
    Au niveau domestique nous sommes autonomes depuis plusieurs années (2011) avec 4 panneaux photo-voltaïques (110Wc) avec poursuite. Seul le boulot (2 portables + machines) nous contraint à un abonnement (l’hiver seulement). Le photo-voltaïque couvraient en 2013, 57% de nos besoins dont 12% pour le domestique.
    Nous allons faire de la cogénération (gégène) ce qui allégera notre facture de gaz pour la production d’eau chaude. La cogénération coute chère, oui, mais comme nous consommons 7 fois moins qu’un français moyen et que le kWh mazout coute moitié moins que le kWh d’Enercoop actuel…

    Le problème de l’énergie n’est pas de produire plus, c’est essentiellement de ne pas consommer inutilement. À quoi ça sert d’avoir amélioré les rendements énergétiques si c’est pour consommer plus qu’avant ?

  • comment-avatar
    pozzy 20 novembre 2014 (23 h 14 min)

    Evoluer c’est bien mais :
    On ne sait pas ce qu’on consomme en direct. Il faut acheter l’info de ERDF. 3€ par mois en Indre et Loire.
    La « révision » des contrats est payante et le ton est donné car ERDF parle de « fraudeurs » à propos des foyers avec un contrat mal ajusté.
    Le sujet de l’émission des rayonnements électromagnétiques n’est pas traité.
    Des informations personnelles sont transmises sur le réseau. Grâce à ERDF la NSA et autres fouilleurs sauront « en plus » à quelle heure nous prenons notre douche.
    Et le financement se fera soit sur le licenciement des agents, soit sur la facture (si on arrive pas à en licencier assez).

    Les associations de consommateurs se sont opposées à ce compteur. Mais J.M Heyrau est passé en force.
    Pourquoi ? Ce n’était pas possible d’avoir un truc chouette qui aille dans le sens voulu par tous qui est la maîtrise de l’énergie ?
    Sources : Wikipedia, et Challenges qui titre carrément compteur-linky-futur-piege-pour-usagers-mais-jackpot-pour-edf. Des grincheux sans doute…

    Le ton béat de cet article confine au crétinisme.

  • comment-avatar
    Raymond 22 novembre 2014 (3 h 18 min)

    Cela va surtout bien ennuyer ceux qui sont connectés à un ancien compteur qui leur permet de truquer leur consommation au moyen d’une technique bien connue et utilisée dans de nombreux foyers à revenus modestes (hé oui, je sais, c’est très très mal, c’est du vol, etc…). Ce nouveau système ne va pas du tout les arranger, surtout pour cette raison… Eux ne vont évidemment pas bénéficier d’une quelconque économie, au contraire !! Arf !!!. Bon, tant pis pour eux… Ils finiront bien par trouver une autre solution…

    A l’intention de Monsieur Eric Revolle et au sujet de son postscriptum sur l’inexistence du verbe « impacter » je l’informe que cet anglicisme apparaît bien dans les dictionnaires Larousse et Robert depuis 2010. Il est donc bien légitime de l’utiliser.
    D’autre part, avant d’affirmer aussi péremptoirement cela sans vérification préalable, vous devriez apporter plus d’attention à votre orthographe et à la grammaire, « à n’importe quel.. heure » (quelle et non quel), « Données qui pourront être exploité.. » (exploitées et non exploité), « ceux qui ne paye.. » (payent et non paye)… Tant qu’à pinailler, (ce verbe est bien français), après un point d’exclamation il faut utiliser une majuscule au premier mot qui le suit, (Très efficace… Une réussite…).

    Boudiou ! C’est fou ce que je m’amuse !…

    Qui voit la paille dans l’œil de son voisin ne voit pas la poutre qu’il a dans le sien (d’œil).

  • comment-avatar
    Yann 27 novembre 2014 (12 h 39 min)

    C’est un vrai article ou du publirédactionnel ?
    Ca ne semble pas très objectif…

    Vous ne parlez à aucun moment des problèmes des ondes, ni des inquiétudes quant à l’utilisation par ERDF des données collectées.

    Ayant depuis quelques temps un compteur d’eau communicant, je vois que c’est l’occasion pour Véolia de facturer des services supplémentaires, comme le suivi de la consommation au jour le jour.
    Belle arnaque !

  • comment-avatar
    mousrouil 14 décembre 2014 (11 h 00 min)

    Système polluant par ses ondes électromagnétiques et non démocratique car imposé sans possibilité de refus!
    comme toujours on nous l’impose en nous présentant les « bons côtés » et en nous cachant les inconvénients. Face au coût important il y d’autres investissements à faire car les compteurs actuels suffisent à mesurer sa consommation. Aider les particuliers à isoler leurs habitations serait plus utile. Quel gâchis de jeter des compteurs qui marchent bien et d’en fabriquer des nouveaux avec des produits à base de pétrole! Arrêtons ce massacre!

  • comment-avatar
    Jackez 14 décembre 2014 (17 h 00 min)

    Merveilleux tissu de mensonges.et les gains pour ERDF,seront réinvestis’ sûrement au Luxembourg ou ailleurs en optimisation!!!!

  • comment-avatar
    CHANUR 5 janvier 2015 (14 h 29 min)

    Bonjour

    Le principal  »intéret » de la chose, c’est que l’on va être encore plus fliqué.
    A ceux qui disent que cela va permettre de consommer plus intelligent genre J-B
    Si vous avez besoin de cela pour consommer plus intelligent, cela montre quel abrutis vous faite à ce jour.
    Par ailleurs une grosse partie de votre consommation, est une consommation  »cachée » sur laquelle vous n’avez que peu d’effet, donc tout ce que vous aurez gagner c’est de mettre un flic chez vous.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas affiché.