La lumière des LED LIFI pour remplacer les ondes WIFI

Pour se connecter et surfer en haut débit, il ne sera bientôt plus nécessaire de passer par le WIFI et ses ondes, il suffira d’allumer des LED dotées de la technologie LIFI offrant un accès à Internet par la lumière. Existant depuis plusieurs années, la lumière intelligente permettait jusqu’à présent d’envoyer uniquement une information en bas débit, sans possibilité de retour. Aujourd’hui, ces deux limites ne sont plus avec l’avènement du LIFI bidirectionnel et haut débit. D’un point de vue esthétique, rien ne distingue un luminaire à LED classiques de son homologue communicant. Ce dernier est relié à un câble Ethernet (RJ45) qui le relie à la fois au réseau électrique et au réseau Internet. Les 0 et 1 des informations numériques sont transformés en impulsions lumineuses (extinction/éclairage des millions de fois par seconde) par des variations de fréquence dans le scintillement des LED, totalement imperceptibles à l’œil. Ce flux de données lumineux est ensuite capté et reconverti via un capteur branché en USB à un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Le retour, de l’équipement informatique vers Internet se fait par infrarouge jusqu’au luminaire. La limite théorique de modulation d’une LED promet une connexion jusqu’à 10 fois plus rapide que le WIFI, tandis que la bande visible est 10 000 fois plus large, permettant un nombre important d’utilisateurs simultanés sans réduire la vitesse. Economiquement, le surcoût des luminaires communicants ne devrait pas dépasser le coût du WIFI, tandis que la durée de vie et consommation électrique des LED demeurent identiques selon Lucibel, spécialiste français de l’éclairage LED. D’un point de vue sanitaire, à l’inverse des ondes WIFI, le flux lumineux ne traverse pas le corps et est inoffensif, ce qui est particulièrement important dans des environnements sensibles tels les lieux médicaux, les écoles, etc. Enfin, le LIFI ne traversant pas les parois, il n’est interacceptable que dans le "cône" de lumière, en faisant une solution de choix face au risque de piratage à distance pour des secteurs comme la recherche, la défense, le financier, etc. Néanmoins, si les avantages par rapport au WIFI sont importants, les inconvénients le sont aussi. Si la portée exploitable des luminaires LED à venir devrait atteindre 10 à 15 mètres, une LED LIFI permet de couvrir une zone de seulement 1,50 mètre de diamètre. Pour équiper un bureau, il sera donc nécessaire d’en installer plusieurs. Par ailleurs, les équipements informatiques ne comportent pas encore de capteur LIFI de série. Le recours à un capteur extérieur, sous forme d’une clé USB (dans un futur proche, selon les industriels) sera nécessaire. Toutefois, l’intérêt est là, un géant comme le coréen Samsung aurait déjà déposé plusieurs brevets dans le domaine. Concrètement, en France, Lucibel procède à un test fonctionnel depuis juin dernier dans les locaux de Sogeprom. Le promoteur immobilier (filiale de la Société Générale) se dit convaincu de la technologie LIFI installée. Les retours des usagers sont convaincants au point que Pierre Sorel, le directeur général, souligne "Nous n’allons pas nous arrêter là puisque Lucibel installera, dans un premier temps, le LIFI haut débit dans notre futur siège de la Défense et la proposera à terme dans les filiales régionales du groupe ". Fort de ces résultats, Lucibel a présenté, le mois passé, un prototype de luminaire LIFI avant de commercialiser sa première solution dans les mois à venir, en 2016. A noter que ce luminaire à LED LIFI sera produit en France, plus précisément en Normandie, à Barentin. Au final, le LIFI semble s’adresser plus particulièrement à des entreprises et services ciblés ainsi qu’à des zones de fortes influences. Néanmoins, si Lucibel n’entend pas s’adresser aux particuliers pour le moment, la promesse à venir d’un WIFI saturé ouvre une opportunité pour la lumière intelligente. De même, pour les électrosensibles et autres individus qui tentent de se prémunir des ondes WiFi, le LIFI est très sécurisant. Aussi, s’il ne supplantera probablement pas le WIFI, le LIFI devrait conquérir progressivement de nombreuses niches du marché de l’accès à Internet.  
Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 31 octobre 2015 à 11:05
3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
Les derniers articles de l'auteur :
  • Isolant : quand le carton détrône le papier …
  • Les chemins ruraux sauvés par les sénateurs
  • Energie solaire : la révolution Rawlemon
  • 5 Réponses à "La lumière des LED LIFI pour remplacer les ondes WIFI"

    • comment-avatar
      GINTZ Robert 5 novembre 2015 (12 h 01 min)

      EST INOFENSIF !?
      Il ne faut pas allez trop vite dans les conclusions.
      Le corps est entouré d’un champs d’énergie qui est sensible à son environnement et influe sur les fonctions du corps. Les fréquences LIFI tout comme les fréquences WIFI influent sur ce champs d’énergie du corps de façon négatifs ou positifs en fonction de l’utilisation qui en est faite. Évidemment les scientifiques diront que rien ne le prouve. Mais demandez les différents thérapeutes qui travail dans ce domaine.

    • comment-avatar
      GINTZ Robert 7 novembre 2015 (18 h 57 min)

      Pour être paranoïaque l’utilisation subliminale à l’insu des personnes est possible. Incitation à l’achat, effet calmant ou excitant, hypnotique, etc.

    • comment-avatar
      argan 11 novembre 2015 (15 h 15 min)

      Bjr
      Avec cette nouvelle technologie, est ce qu’il faut alumer la lumière meme le Jour. Si c’est le cas, qu’il en est le sur coût économique et aussi environnementale ? Question bête sûrement, mais a premiere vue ‘est légitime ? ??

    • comment-avatar
      Michpat 15 novembre 2015 (17 h 10 min)

      Pour autant que toutes les affirmations contenues dans cet article soient confirmées cette nouvelle technologie serait très appréciable pour les cas ou la vitesse du Wifi ne peut être améliorée de façon simple et sans gros frais d’investissement dans du matériel coûteux et avec sans doute des conséquences néfastes pour la santé encore non évaluées .

    • comment-avatar
      JPh ROSELLO 19 novembre 2015 (18 h 36 min)

      « lumière intelligente » : terme… inintelligent ! Cette lumière n’est pas plus intelligente qu’un fil de téléphone ou un câble RJ45.
      « D’un point de vue sanitaire, à l’inverse des ondes WIFI, le flux lumineux ne traverse pas le corps et est inoffensif » : donc vous auriez la preuve que les ondes WIFI ne sont pas inoffensives ?? C’est quand même extraordinaire : les ondes électromagnétiques seraient dangereuses dans les fréquences supérieures ET inférieures aux ondes visibles mais pas entre les deux, donc dans les fréquences visibles elles-mêmes ! Ah pardon : les ondes infra-rouges ne sont pas visibles non plus mais seraient pourtant quand même inoffensives… Le fait que des ondes traversent le corps n’a RIEN à voir avec leur nocivité, ce serait bien de comprendre un peu le sujet avant d’écrire dessus. Nous sommes par exemple tous traversés en permanence et massivement par des neutrinos et cela nous fait ni chaud ni froid. Idem pour les ondes radios classiques utilisées depuis plus d’un siècle… Inversement les UV ne traversent pas le corps mais sont dangereux.
      En dehors des lieux publics, comme expliqué, cela n’a aucun intérêt pour le particulier voire les entreprises. Si la portée est de 1.5 m autant utiliser un câble coaxial et RJ45… comme celui que j’utilise depuis de nombreuses années ! Pourquoi faire simple et peu cher quand on peut faire compliqué et couteux ? Pour extorquer un peu plus de fric… Si on veut vraiment faire de la sécurité à ce niveau autant utiliser une fibre optique : c’est largement au point, pas cher, longue distance et n’émet rien du tout.

    Laisser un commentaire

    Votre courriel ne sera pas affiché.