Améliorer l’isolation de son logement par la porte d’entrée ?

Beaucoup de logements cherchent à optimiser la perte de chaleur, ou tout simplement à maximiser l’échange thermique entre l’intérieur et l’extérieur. Pour cela, plusieurs pistes sont explorées, comme les fenêtres, l’isolation par l’extérieur, l’aménagement des combles ou encore un changement de la méthode de chauffage. Lorsque nous entreprenons de tels changements, tous les points de détails comptent ! Généralement nous avons tendance à négliger la porte d’entrée du logement, souvent responsable du passage du froid car installée depuis des années et soumis à des mouvements fréquents, donc susceptible de perdre de l’étanchéité à l’air et à l’humidité. La porte d’entrée est souvent assimilée à la sécurité, avec de nombreux renforts ou verrous, mais prend-on en compte l’aspect isolant de celle-ci ? Certains fabricants (comme Hormann par exemple) proposent même des portes labélisées sur la thématique de l’économie d’énergie et l’optimisation de l’échange thermique, afin d’être éligible au crédit d’impôt et à l’éco-prêt à taux zéro. Plus d’informations sur le fonctionnement du crédit d’impôt sur le site service-public.fr. La combinaison des matériaux acier et bois permet de mettre en place un système performant et solide, autant sur l’aspect sécurité que sur l’aspect isolation, sans oublier l’isolation phonique. La porte d’entrée est le point d’accueil de la maison, nous y passons plusieurs fois par jour, nous recevons nos amis, notre famille. Alors faut-il encore négliger ce point qui semble souvent être un détail, arrivant en dernier lors d’un chantier de construction, et qui par conséquent se retrouve attribué à un budget plus serré ? L’optimisation de son habitat passe par une multitude de petites attentions afin de créer un lieu de vie économique, écologique et surtout chaleureux !

Pas de commentaire à "Améliorer l’isolation de son logement par la porte d’entrée ?"