Visualiser l’air que l’on respire

 

Alors que notre environnement est souvent pollué, il est intéressant de visualiser les plus grosses particules que l'on peut respirer selon les endroits où l'on se trouve.

Matériel nécessaire - 1 planche de 40x30x1 cm - une feuille blanche - 5 couvercles métalliques de bocaux - un feutre - un tube de colle

Préparation - Fixez la feuille de papier sur la planche (il faut qu'elle recouvre entièrement la planche) de telle manière qu'elle ne puisse surtout pas bouger - Numérotez les couvercles de 1 à 5 (sur le dessus) - Inscrivez sur la feuille ces chiffres en les espaçant les uns des autres.

expérience air 2Déroulement de l'expérience - Placez les couvercles sur l'emplacement que vous leur avez attribué et installez l'ensemble dehors sur une surface horizontale. - Il vous reste à veiller qu'il ne se mette pas à pleuvoir ou qu'il n'y est pas trop de vent (dans l'un de ces cas, rentrez la plaque en prenant soin de ne pas déplacer les couvercles) afin de ne pas compromettre votre étude. - Tous les 2 jours à heure régulière, retirez un couvercle (dans l'ordre croissant).

Conclusion Le jour ou vous retirerez le dernier couvercle, s'il n'y a pas de différence sous celui-ci avec le restant de la feuille, l'air que vous respirez est apparemment propre, par contre si le restant de la feuille apparaît moins clair c'est l'inverse. Dans ce cas les particules et poussières présentent dans l'air se sont déposées au fil des jours sur la feuille.

 

Pas de commentaire à "Visualiser l'air que l'on respire"

    Laisser un commentaire

    Votre courriel ne sera pas affiché.