Trèfle et ozone troposphérique

Il s'agit de cultiver du trèfle en pots, de l'exposer au soleil à l'approche de l'été et d'y observer les dégâts dus à l'ozone, qui cette année encore, ne manqueront pas de se produire.

L'espèce utilisée est le trèfle appelé California. Celui-ci réagit à l'ozone de basse atmosphère par la formation de points caractéristiques.

La période idéale de plantation correspond à fin octobre début novembre ou au printemps.

L'expérience s'étend sur une période relativement longue. A partir de l'installation de vos pots et de la semence des graines, il faut compter une bonne douzaine de semaines avant la première observation de chacun des pots. L'expérience peut ensuite se poursuivre tout l'été.

Pas de commentaire à "Trèfle et ozone troposphérique"

    Laisser un commentaire

    Votre courriel ne sera pas affiché.