Tests et raccordement au réseau réussis pour la 1ère hydrolienne française

C’est fait, l’hydrolienne fluviale, testée à Orléans depuis fin 2014, a été raccordée au réseau électrique public. Après 10 mois de tests en conditions réelles et un suivi de sa production électrique et de ses impacts socio-environnementaux, l’hydrolienne de la PME française HydroQuest est la première à être raccordée au réseau d’ERDF. Techniquement, cette hydrolienne fluviale, la River 1.40, présente non pas une hélice comme la plupart des versions maritimes, mais deux turbines verticales équipées de carénages latéraux, pour une vitesse de rotation de 20 à 40 tours/minute. Ce dispositif de production est suspendu et articulé à une barge flottante, amarrée au fond de l’eau, facilitant ainsi les opérations de maintenance tout au long des 25 années de sa durée de vie estimée (cf. illustration avec le dispositif de production hors eau). L'ensemble atteint une puissance de 40 kW, sous réserve d’un courant d’au moins 2m/s et un tirant d’eau de 2 m minimum. Si cette puissance est modeste, elle est néanmoins suffisante pour alimenter une soixantaine de foyers locaux (hors chauffage). Pour HydroQuest, cette première hydrolienne en production réelle doit être un tremplin, tant au niveau national qu’international. C’est dans ce cadre que Jean-François Simon, le président de la jeune société, rappelle avoir "… accompagné en juillet dernier le chef de l’Etat François Hollande dans ses voyages d’Etat au Bénin, au Cameroun et en Angola." avant de plaider pour "la mise en place d’une ferme pilote significative qui permettra de démontrer à des clients du monde entier les capacités de l’hydrolien". A l’horizon 2020, c’est ainsi entre 300 et 500 hydroliennes qui pourraient sortir des ateliers de HydroQuest, via la création d’une centaine d’emplois. Un objectif pas irréaliste lorsque l’on sait que, au niveau mondial, l’hydrolien fluvial pourrait produire quelque 60 GW d’électricité … Photo © HydroQuest
Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 28 septembre 2015 à 03:42
3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
Les derniers articles de l'auteur :
  • Isolant : quand le carton détrône le papier …
  • Les chemins ruraux sauvés par les sénateurs
  • Energie solaire : la révolution Rawlemon
  • 7 Réponses à "Tests et raccordement au réseau réussis pour la 1ère hydrolienne française"

    • comment-avatar
      CHRISTIAN ALLAIN 5 octobre 2015 (14 h 26 min)

      quid des impacts environnementaux?

    • comment-avatar
      antoine 7 octobre 2015 (11 h 19 min)

      Même question pour la vie aquatique ; il me semble qu’un système de grille est possible, comme sur la Rance. Je me trompe ?
      Une autre concernant le balisage de ces barges pour protéger la circulation des péniches, autres barges et bateaux de tourisme.Mais çà doit être possible.
      Quant au paysage dégradé, je préfère aussi voir ces barges sur nos rivières que les cheminées de nos centrales nucléaires.
      Enfin, une bonne nouvelle dans cet article : on commence à penser local, c’est intéressant puisque les déperditions lors de l’acheminement de l’électricité sont énormes.

    • comment-avatar
      peyroche 8 octobre 2015 (11 h 00 min)

      OUi . Plutôt des Hydroliennes que des éoliennes indiscrètes .
      mais leur avenir semble plus marin que dans nos rivières déjà trop souvent saccagées .

    • comment-avatar
      j.Berrada 8 octobre 2015 (17 h 49 min)

      On voit bien que pour allumer votre lumière c pas un hasard

    • comment-avatar
      philippe VH 14 octobre 2015 (12 h 04 min)

      c’est interessant mais annoncer comme le fait cet article l’alimentation de 60 foyers avec une production de 40 KW , vous faites rire tous les techniciens même avec la réserve « sans chauffage électrique »

    • comment-avatar
      fred 16 octobre 2015 (16 h 34 min)

      coté consommation, la conso moyenne d’un ménage français est de 6800 kwh /an soit une puissance moyenne de 700 w
      cette consommation moyenne prend bien évidemment en compte les maisons se chauffant aussi à l’électricité
      cette hydrolienne si elle fonctionne comme précisé, pourrait, sur l’année, couvrir les consommations de 57 foyers moyens (dont ceux se chauffant à l’électricité)
      alors couvrir en permanence ou en quasi permanence 60 foyers ne se chauffant pas à l’electricité , ou est le problème ?
      fred

    • comment-avatar
      antoine 24 octobre 2015 (10 h 39 min)

      Sur la page ci-dessous, une photo de l’hydrolienne DANS l’eau ; l’impact visuel n’est pas monstrueux.
      http://blog.bio-ressources.com/non-classe/les-hydroliennes-fluviales-une-technologie-davenir-bientot-operationnelle/

    Laisser un commentaire

    Votre courriel ne sera pas affiché.