Radars et amendes, les cyclistes également concernés …

Que ne ferait-on pas sur l'autel de la sacro-sainte sécurité. En la matière nos politiques ne sont pas à court d'idée, et le maire UMP de Cagnes-sur-mer, dans le département des Alpes-Maritimes ne fait visiblement pas figure d'exception.
Révélé au plus grand nombre par un bref reportage de l'antenne locale de France 3, ce fait pas si divers que cela met en scène des chauffards dangereux, des cyclistes armés de leurs puissants mollets, roulant à une allure susceptible de compromettre la sécurité des autres usagers. Craignant vraisemblablement pour ses ouailles, le premier magistrat de la cité, Louis Nègre, accessoirement sénateur UMP, a sorti de sa besace un arrêté visant à limiter à 10 km/h la vitesse de déplacement des vélos sur la voie cyclable qui longe le front de mer. Constatant probablement que malgré une généreuse signalisation, sa décision était copieusement ignorée, il été fait appel aux forces de l'ordre pour faire respecter la sécurité publique, appréhender les dangereux délinquants à l'aide de radars et les verbaliser à l'aide de PV de ... 35 €.

S'il est vrai que la répression financière ne doit devenir effective que dans quelques jours, la situation interroge. Certes, un accident est toujours possible avec des piétons circulant sur la dite piste cyclable, mais par définition cette dernière est normalement réservée aux seuls cyclistes. Aussi, sur ce principe, ce sont les piétons qui s'y trouvent qui 'devraient être la cible' de la répression municipale.
Ceci dit, cette affaire souligne surtout une totale absence de réflexion dans l'aménagement de la voirie publique, auquel la mairie fait face stupidement en recourant au bâton, quand c'est elle qui est à blâmer.
Rémy Olivier
Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 05 septembre 2012 à 12:00
3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
Les derniers articles de l'auteur :
  • Isolant : quand le carton détrône le papier …
  • Les chemins ruraux sauvés par les sénateurs
  • Energie solaire : la révolution Rawlemon
  • Pas de commentaire à "Radars et amendes, les cyclistes également concernés ..."

    • comment-avatar
      bussereau 6 septembre 2012 (0 h 00 min)

      Ce Monsieur n’aurait-il pas un copain qui fabrique ou vend des compteurs de vitesse pour vélocipèdes?
      Car pour savoir si l’on roule à 10km/heure, il faut équiper sa bicyclette d’un compteur…
      Dans un autre domaine, c’est peut-être comme pour les éthylotests…fabriqués par un ami de…qui vous savez!

    • comment-avatar
      lupus 6 septembre 2012 (0 h 00 min)

      On reconnaît bien là L’UMP !

    • comment-avatar
      lemataf05 6 septembre 2012 (0 h 00 min)

      comment peut-on être Maire, et sénateur de surcroît, et être aussi Con?………

    • comment-avatar
      Pierre Darmangeat 6 septembre 2012 (0 h 00 min)

      Jusqu’où ira la bêtise ? Jusqu’où ira l’irresponsabilité ?

      Amis cyclistes, rassurez-vous, car il y a un moyen très simple de rouler à moins de 10 km/h : descendez de vélo, et marchez tranquillement en le poussant. Vous ne risquez pas de PV pour cause de marche piétonnière sur voie réservée aux cyclistes car vous êtes toujours des cyclistes !
      Ubu, au secours !

      (Notez bien que rien ne vous oblige à élire de sinistres rigolos de ce genre…)

    • comment-avatar
      toulakaben 6 septembre 2012 (0 h 00 min)

      Je ne suis pas sûr qu’être à pied à coté de son vélo fasse de nous des cyclistes. C’est en effet le seul moyen d’emprunter les trottoirs et passages pietons légalement, puisque les cyclistes y sont interdits. Ce que de nombreux usagers de 2 roues ignorent trop souvent.

    • comment-avatar
      toulakaben 6 septembre 2012 (0 h 00 min)

      Malheureusement, si le bon sens était un critère de légitimité de nos élus, le paysage politique et la situation du pays seraient tout autre.

    • comment-avatar
      gardien de mouton 6 septembre 2012 (0 h 00 min)

      C’est la crise alors il faut des sous: ceux des citoyens, on va quand même pas rogner le salaire d’un pauvre maire-sénateur.
      A mon avis il risque pas de se faire flasher sur sa piste cyclable

    • comment-avatar
      Bens 6 septembre 2012 (0 h 00 min)

      je me demande bien si l’information serait passée ou aurait suscité des réactions aussi virulentes s’il s’était agi d’un maire issu du PS.

    • comment-avatar
      opaque 16 septembre 2012 (0 h 00 min)

      Ce matin j’ai pris mon vélo : après avoir enfiler mon casqueintégral, mes gants et mes bottes,verifié que la carte grise était bien dans le sac du guidon,testé la bonne marche des clignotants, du feu stop,de l’abs ainsi que du limiteur de vitesse, me voici parti sur les chemins… tiens,que vois je à l’horizon? un pandore à jumelles embusqué derrière un bosquet… un coup d’oeil rassurant à mon compteur digital multifonctions me fait prendre conscience du danger ! les kilos de mon velo m’entrainant dans la pente, j’aurais pu depasser la limite de la bienseance… mais heuresement je sui discipliné, et me voici déjà au péage urbain, celui qui sert à rentrer (l’autre servant à la sortie):je gare mon destrier sur une borne horodatrice, va

    • comment-avatar
      opaque 16 septembre 2012 (0 h 00 min)

      … vaque à mes occupations de consommateur averti, et sur le retour, chargé comme un mulet,délesté pour celà d’une amende car mes poireaux dépassaient de ma sacoche en nano particules de Kevlar , risquant d’heurter un pieton mal garé, voilà t’y pas que je crève de surcroit sur un dos d’âne à clous anti effractions…Non , décidement, la bicyclette est un moyen de transport trop peu civilisé: la prochaine fois je prendrais la voiture, même si celà revient plus cher, au moins y est on à l’abri des intempéries, et on ne transpire pas.

    • comment-avatar
      opaque 16 septembre 2012 (0 h 00 min)

      avec plein de fotes d’orthographe…

    Laisser un commentaire

    Votre courriel ne sera pas affiché.