Plus de charbon dans l’électricité anglaise d’ici 10 ans

Le 18 novembre dernier, avant la conférence sur le climat qui se tient à Paris, Londres s’est engagée à fermer, d’ici 2025, toutes ses centrales électriques fonctionnant au charbon. Cette bonne nouvelle est néanmoins obscurcie par le fait que le charbon sera remplacé par le gaz et le nucléaire, plutôt que par des alternatives propres. La préoccupation de la secrétaire d’État à l’Énergie et au Changement Climatique, Amber Rudd, se place en effet non sur le climat mais sur le consommateur. Elle a exprimé son désir pour une énergie sécurisée à un prix abordable, et explique que, selon elle, la politique récente est trop en faveur des énergies renouvelables, négligeant ainsi le consommateur et la compétition. En supprimant les aides gouvernementales au solaire et à l’éolien, Rudd veut engendrer de la compétitivité afin de contraindre les technologies propres à baisser leur coût pour les rendre viables à l’échelle nationale. Clamant que le Royaume-Uni ne peut dépendre de centrales électriques au charbon de 50 ans, elle explique vouloir viser des solutions qui sont sûres, économiques et qui permettent une sécurité énergétique – autrement dit – sans souci réel pour le climat. Notons ainsi que, si le gaz est certes moitié moins polluant, il reste une énergie fossile non renouvelable. Néanmoins, il s’agit ici d’un véritable enjeu pour le pays car ses 12 centrales charbon fournissent environ 30% de son électricité. Si une telle déclaration peut être appréciée comme la première de ce genre en Occident, il faut aussi souligner qu’une telle politique encourage l’industrie pétrolière en mer du Nord et soutient la fracturation hydraulique. Ainsi Greenpeace note « l’importance symbolique » de ce geste, qui fait du Royaume-Uni le premier pays avec une économie majeure à fixer une date pour sa sortie du charbon et à promettre 80% de réduction des émissions carbone d’ici 2050 [par rapport à 1990], tout en contestant le choix du gaz.
Article écrit par Marine (voir la biographie)
le 07 décembre 2015 à 12:58
38 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 2015
Les derniers articles de l'auteur :
  • Bientôt un nouveau parc naturel marin en Corse
  • Inondation et pesticides : qu’en est-il ?
  • Le Sénat vote contre les coraux et pour le développement économique
  • 3 Réponses à "Plus de charbon dans l’électricité anglaise d’ici 10 ans"

    • comment-avatar
      Gromit 10 décembre 2015 (14 h 51 min)

      Chouette ! en Europe nous crèverons plutôt de la radioactivité que par les émissions de carbone. C’est quand même plus moderne !

    • comment-avatar
      L ' Observateur 11 décembre 2015 (11 h 14 min)

      LE GAZ en brûlant produit…du CO2 !
      LE NUCLEAIRE produit…des catastrophes séculaires et des déchets millénaires!

      L’HUMANITE crèvera de son immense bêtise !

    • comment-avatar
      sirius 5 janvier 2016 (17 h 35 min)

      Au lieu de chercher tous les moyens de produire de la chaleur on pourrait songer à l’économiser . .
      Ici la pelouse du stade de foot est chauffée !

    Laisser un commentaire

    Votre courriel ne sera pas affiché.