140 milliards de dollars : le coût des catastrophes en 2013

Selon la société de réassurance Swiss Re, 150 catastrophes naturelles et 158 catastrophes techniques (1) ont engendré le décès ou la disparition de près de 26 000 personnes lors de l'année 2013. Au total, le coût des dommages financiers s'est élevé à 140 milliards de dollars parmi lesquels seulement 45 milliards étaient couverts par un contrat d'assurance.

 Si ce chiffre de 140 milliards peut paraître important, il est loin d''être un record en la matière et il se situe bien en deçà de la moyenne des dix années précédentes selon Swiss RE, à savoir 190 milliards de dollars. Globalement ce sont les catastrophes naturelles qui ont coûté le plus aux assureurs avec 37 milliards et 8 milliards pour les catastrophes techniques. Rapporté au Produit intérieur brut (PIB) de la planète les 140 milliards de dollars ne représentent que 0,19 %, alors que la moyenne des dix dernières années se situait autour de 0,30 %.

 Deux événements météorologiques qui se sont produits en Asie ont été particulièrement dévastateurs : le typhon Haiyan qui a frappé les Philippines en novembre 2013 et les inondations qui ont touché l’Etat himalayen d’Uttarakhand en Inde au mois de juin. Haiyan a été l'un des typhons les plus puissants jamais mesurés par les scientifiques, il a causé la mort de 7 500 personnes et a entraîné plus de 4 millions de sans-abri. Quant aux inondations en Inde, l'épisode a fait perdre la vie à environ 6 000 personnes.

 D'un point de vue financiers ce sont bien évidemment les catastrophes dans les pays dits « riches » qui ont généré le plus de dépenses pour les compagnies d'assurance, avec essentiellement l'Europe, les États-Unis et le Canada. Pour l'Europe, ce sont en grande partie les inondations, les tempêtes hivernales et les violents épisodes de grêle, pour les États-Unis ce sont les nombreuses tempêtes convectives et tornades. Enfin au Canada c'est la succession d'inondations qui a causé le plus de dommages.

 Les éléments financiers ne sont qu'un indicateur indirect, et à relativiser, de l'ampleur des catastrophes. Les impacts varient énormément d'une part en fonction des densités de population des zones concernées et, d'autre part en fonction des niveaux de vie de ces populations.

 1 – Les critères de sélection sont :

Dommages assurés (seuils en millions de dollars)

Catastrophes maritimes 19,3

Aviation 38,6

Autres dommages 48

 ou total des dommages économiques (seuils en millions de dollars) 96

 ou dommages aux personnes

Morts ou disparus 20

Blessés 50

Sans-abri 2 000

4 Réponses à "140 milliards de dollars : le coût des catastrophes en 2013"

  • comment-avatar
    mcr 6 avril 2014 (10 h 27 min)

    Bonjour,
    l’augmentation des coûts des catastrophes n’est-il pas lié non seulement à l’augmentation des catastrophes mais aussi à l’augmentation de la couverture d’assurances ; ne s’assure-t-on pas plus pour des risques qui n’étaient pas assurés précédemment? dans les pays occidentaux?

    entre courbe bleu et courbe rouge ou entre colonnes bleues et colles vertes la part de catatstrophes assurées ne représente que le tiers.

    l »analyse mériterait d’être poussée plus loin . les pays non « occidentaux » paient directement les catastrophes sans passer par un système d’assurances!mc

  • comment-avatar
    Yvonne Leroux 6 avril 2014 (12 h 40 min)

    C’est quand les compagnies d’assurances atteindront un niveau de dédommagement qui leur sembleront insupportable que les mesures pour freiner le réchauffement climatique, cause des cataclysmes naturels, seront enfin prises. Evidemment c’est quand les pays riches seront les plus impactés. Il sera alors peut-être trop tard !

  • comment-avatar
    Pierre 7 avril 2014 (11 h 16 min)

    Comme le dit MCR, ces chiffres mériteraient d’être développés et vérifiés par diverses sources. Si le journaliste d’Univers Nature pouvait fournir quelques liens vers des sites d’information complémentaires, surtout pour un sujet comme celui-là, ce serait vraiment très intéressant.

  • comment-avatar
    Didierdemetz 12 mai 2014 (11 h 56 min)

    et le million de morts sur les routes, àa n’est pas une catastrophe ?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas affiché.