Projet de centrale nucléaire en Turquie, la France interpellé par les ONG

Les associations de protection de l'environnement, dont les Amis de la Terre, Greenpeace, et le Réseau Sortir du nucléaire ont adressé une lettre au gouvernement français à propos du financement éventuel par la France de réacteurs nucléaires en Turquie.
Après les récents tremblements de terre qui ont fait plus de 18 000 morts, le débat reste très vif en Turquie sur les risques que ferait courir la construction de réacteurs nucléaires à Akkuyu. Le gouvernement turc doit décider avant la fin du mois de janvier s'il lance ou non un programme nucléaire. Il fait face à une forte opposition nationale et internationale.
Le gouvernement français étudie actuellement son soutien à la construction de nouveaux réacteurs. 'Sans financements publics, ces réacteurs ne pourraient être construits. Ces investissements de l'ordre de 15 milliards de francs sont de véritables gouffres financiers pour l'économie de la Turquie. ' a souligné Hélène Ballande qui coordonne le projet sur les institutions financières aux Amis de la Terre.
En outre, les ONG ont souligné la violation de l'Accord Vert-PS que constitueraient de tels financements et ont demandé le retrait immédiat des subventions aux exportations nucléaires.

Pas de commentaire à "Projet de centrale nucléaire en Turquie, la France interpellé par les ONG"

    Laisser un commentaire

    Votre courriel ne sera pas affiché.