Habitat participatif : 3 sites à Paris pour une première expérimentation

[caption id="attachment_66015" align="alignnone" width="730"] Les projets d'habitat participatif sont un bon moyen de rénover d'anciens bâtiments d'origine agricole ou industrielle[/caption] Selon le Code de la Construction et de l’Habitation, récemment modifié pour encadrer la notion d’habitat participatif, ce type de logement "…peut se décrire comme un regroupement de ménages mutualisant leurs ressources pour concevoir, réaliser et financer ensemble leur logement, au sein d’un bâtiment collectif". En pratique, les projets sont souvent réalisés en intégrant en plus des valeurs de solidarité, mixité sociale, habitat sain et écologique, mutualisation de ressources et d’espaces, etc. Si ce type d’habitat est encore très rare en France, à l’inverse des pays nordiques, la ville de Paris entend initier une première démarche intra-muros, avec 3 projets situés dans les XIXe et XXe arrondissements. Hier au soir, une première réunion d’appel à projets s’est ainsi tenue dans une salle comble. Pour avoir une chance d’être retenus, les projets doivent intégrer dans leur cahier des charges une approche sociale, économique et écologique innovantes. Ils devront ainsi obligatoirement être conformes à la RT 2012, comporter des espaces de vie collectifs et permettre une mixité sociale. En échange, outre les terrains qui leurs sont réservés, la ville de Paris mettra à la disposition des projets retenus une assistance technique et financière jusqu’à l’achèvement des opérations. Le coût, de 5 % à 15 % inférieur à celui du neuf, clés en main, est assurément un des avantages de l’habitat participatif. Mais, plus que ce gain, c’est la mutualisation d’espaces (buanderie, débarras, chambres d’amis, jardin, etc.) qui revient le plus souvent au premier rang des motivations des personnes intéressées. A l’inverse, le temps de réalisation est sensiblement plus long que pour un projet classique, puisqu’un délai de 3 à 5 ans n’est pas exceptionnel avant de prendre possession des murs… A noter, le site www.habitatparticipatif-paris.fr mis en place par Paris pour se tenir au courant des avancées du sujet.
Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 27 mai 2014 à 07:00
3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
Les derniers articles de l'auteur :
  • Isolant : quand le carton détrône le papier …
  • Les chemins ruraux sauvés par les sénateurs
  • Energie solaire : la révolution Rawlemon
  • 3 Réponses à "Habitat participatif : 3 sites à Paris pour une première expérimentation"

    • comment-avatar
      Lanteri Marie 28 mai 2014 (19 h 37 min)

      Allez donc voir le Village Vertical à Villeurbanne….

    • comment-avatar
      louzou 30 mai 2014 (23 h 59 min)

      Bonjour,
      Ce n’est pas le sujet qui me fait re-bondir, mais le fait que votre site fasse de la pub à la ruche qui dit oui. Pourquoi ne pas plutôt vanter les biocoop qui oeuvrent dans le bio avec un cahier des charges éco-solidaire? Analysez les charges prises par la ruche et vous constaterez que ce n’est pas clair (les taux varient selon à qui ils s’adressent) et que c’est juste rajouter des intermédiaires qui prennent un pourcentage là où existent des solutions plus directes et déjà organisées autour de la bio. Interrogez leurs producteurs et voyez ce qu’ils disent.

    • comment-avatar
      Joel 1 juin 2014 (10 h 35 min)

      A IOUZOU : Votre remarque est correcte et juste un peu excessive à mon sens. Comment les journalistes de Univers Nature sont’ils rémunérés ? PAR LA PUB… Déjà je constate que souvent (pas toujours) la pub choisie cible des partenaire plutôt écolo (qui vont dans le bon sens, meme si il est possible de faire mieux). Que diriez vous si c’était Monsanto qui vantait l’intérêt de ses OGM pour l’avenir de la planète car vous le savez tres bien il est assez facile de verdire un discours. Je suis convaincu que c’est l’extremisme des verts qui souvent freine leur droit justifié et innovateur à la parole…

    Laisser un commentaire

    Votre courriel ne sera pas affiché.