Gaspillage énergétique colossal pour nos smartphones et autres objets connectés

Les 14 milliards d'objets actuellement connectés à Internet (smartphones, tablettes et autres box) représentent un gaspillage énergétique équivalent au cumul de la quantité d'électricité consommée annuellement par la Grande-Bretagne et la Norvège. Selon le récent rapport de l'Agence Internationale de l'Energie (AIE), la "veille" de ces appareils, technologiquement inefficace, est la cause de cet incroyable gâchis. En effet, sur une consommation globale évaluée par l'agence à quelque 616 térawatts/heure, 400 térawatts/heure seraient consommés par ces objets connectés lorsque nous ne les utilisons pas. Economiquement, l'addition est lourde avec 80 milliards de dollars d'énergie gaspillée (59 milliards d'euros) en 2013. L'impact environnemental n'est pas en reste, il est à la hauteur de ce gaspillage énergétique avec près de 600 millions de tonnes d'émissions de CO2 pour de la "veille". Ne pas produire cette énergie inutile reviendrait pour l'AIE à la fermeture de 200 centrales à charbon d'une puissance de 500 MW ou au retrait de la circulation de 92 millions de voitures … A l'avenir, ce problème planétaire pourrait croître très rapidement avec la perspective de 5 milliards d'individus connectés via leurs équipements en 2020 (2,73 milliards actuellement). A cette échéance, le nombre d'appareils sans fil connectés à Internet devrait ainsi dépasser les 30 milliards pour l'AIE. Par ailleurs, le type d'objets connectés se sera singulièrement diversifié avec l'arrivée des réfrigérateurs, lave-linge, aspirateurs et autres équipements connectés (cf. illustration). Aussi, à ce rythme, si rien n'est fait, l'AIE prévoit une perte d'environ 88 milliards d'euros en 2020. Un montant qui fait dire à Maria van der Hoeven, directrice exécutif de l'AIE que "Les consommateurs perdent de l'argent sous forme d'énergie gaspillée, ce qui conduit à multiplier les sources d'énergie et les infrastructures, plus qu’il ne serait normalement nécessaire, sans parler des émissions accrues de gaz à effet de serre." Face au succès commercial de ces objets connectés, la solution est d'agir à la source en adoptant des technologies modernes et fonctionnelles pour en finir avec l'inefficacité énergétique des appareils connectés à Internet et, donc, réduire des deux tiers leur consommation. A ce titre, l'Agence Internationale de l'Energie appelle les dirigeants politiques, les fabricants, les fournisseurs de services à œuvrer ensemble pour réduire ce gaspillage énergétique.
Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 15 juillet 2014 à 07:00
3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
Les derniers articles de l'auteur :
  • Isolant : quand le carton détrône le papier …
  • Les chemins ruraux sauvés par les sénateurs
  • Energie solaire : la révolution Rawlemon
  • 5 Réponses à "Gaspillage énergétique colossal pour nos smartphones et autres objets connectés"

    • comment-avatar
      Roro 17 juillet 2014 (0 h 21 min)

      Avec tous les neuneux qui laisse leur PC allumé toute la journée pour télécharger des films en pirate, c’est sur qu’on est mal parti !

    • comment-avatar
      Tacotin 17 juillet 2014 (11 h 44 min)

      Il me semble que la solution serait plus simplement d’éteindre tous ces appareils quand ils ne servent pas, y compris les « box », et d’en avoir moins, voire pas du tout ! A quoi bon avoir une tablette, un ordinateur, un téléphone, une télé, etc. quand ce n’est pas deux de chaque !…

    • comment-avatar
      rené 17 juillet 2014 (15 h 46 min)

      On m’a appris que le modernisme était pour servir l’humanité, l’école m’a trompé!!!!

    • comment-avatar
      Maxime 17 juillet 2014 (16 h 32 min)

      @ Roro:
      Un PC portable consomme très peu en fait.
      C’est la société de consommation qui propose ces gadget ou ces outils, ils existent. Il ne faut plus utiliser la voiture car elle consomme aussi du carburant et émet donc du CO² et est aussi un gaspillage énergétique.

    • comment-avatar
      open-dream.org 20 juillet 2014 (8 h 06 min)

      @Maxime : Un PC portable consomme très peu en fait.
      Sauf que, l’efficacité d’un portable est fortement réduite par le rendement de son alimentation, qui est généralement catastrophique (chauffe énormément), et, surtout, par le rendement des batteries, qui est mauvais tant à la charge qu’à la décharge.
      http://solaire.open-dream.org

    Laisser un commentaire

    Votre courriel ne sera pas affiché.