Solaire : énergie et emploi

Avec 600 MW annuel, le marché mondial du solaire photovoltaïque* est quasiment confidentiel. Ce chiffre dérisoire, dû à un marché très disparate, cache néanmoins quelques belles réussites.
En France, les réussites ne sont pas à chercher sur les toits, la demande en solaire photovoltaïque n'étant que de 1 MW par an pour la métropole (2 MW pour les DOM-TOM), mais au niveau industriel. Ainsi, les 500 employés du 1er fabricant français d'éléments photovoltaïques, Photowatt, ont produit des panneaux totalisant une puissance de 20 MW en 2003, pour un chiffre d'affaires de 53 M euros, réalisé à 95% à l'étranger. En Europe, le principal marché de Photowatt est évidemment l'Allemagne, où il existe une véritable incitation à s'équiper en énergie renouvelable. Ainsi, en 2003 l'Allemagne absorbait à elle seule 25% de la production photovoltaïque mondiale avec l'installation de 150 MW.
Au départ principalement dédié à l'électrification des sites isolés, le marché du solaire photovoltaïque repose de plus en plus sur des installations connectées au réseau électrique classique. Les panneaux disposés sur les toits, dans les champs, etc. fournissent une énergie électrique propre, conjugué à un intérêt économique non-négligeable pour leurs propriétaires (vente du kilowatt à près de 50 centimes d'euro). En France, malgré une forte demande d'information, ce type d'installation reste pour le moment totalement utopique, les démarches administratives et le tarif de rachat par EDF étant plus que dissuasifs.
Texte : Pascal Farcy
Photos © Photowatt International

* Contrairement au solaire thermique (production d'eau chaude...) le solaire photovoltaïque assure la production d'énergie électrique.

Pas de commentaire à "Solaire : énergie et emploi"

    Laisser un commentaire

    Votre courriel ne sera pas affiché.