4500 kg d’uranium accidentés sur une autoroute

A 5h45 ce matin, un camion transportant 4500 kg d'uranium enrichi a été heurté à l'arrière, sur l'autoroute A 10 à proximité d'Orléans, par un autre poids lourd contenant des téléphones. Provenant d'Allemagne, ce transport devait approvisionner en combustible la centrale nucléaire du Blayais, en Gironde, sans escorte.
Pour le réseau Sortir du nucléaire Cet évènement illustre la menace qui pèse sur les populations du fait des transports de matières nucléaires, plutonium et uranium en particulier.'
Si cet accident de la route a été sans gravité, aucune fuite radioactive n'étant constatée, cet accident survient au moment où 140 kg de plutonium militaire sont attendus à Cherbourg, dans la Manche. Acheminés temporairement à l'usine de retraitement de La Hague, ils seront ensuite recyclés à l'usine de Cadarache située à 1000 km, dans les Bouches-du-Rhône...
Alex Belvoit
Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 05 octobre 2004 à 12:00
3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
Les derniers articles de l'auteur :
  • Isolant : quand le carton détrône le papier …
  • Les chemins ruraux sauvés par les sénateurs
  • Energie solaire : la révolution Rawlemon
  • Pas de commentaire à "4500 kg d'uranium accidentés sur une autoroute"

      Laisser un commentaire

      Votre courriel ne sera pas affiché.