Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Samedi 10 octobre 2015 sera à marquer dans l’histoire de la célèbre chaine de magasins bio, BIOCOOP, 1er réseau de magasins bio et équitables en France, avec la 1ere journée des BIOTONOMES. Cette journée est dédiée à favoriser les échanges entre les acteurs du bio et commerce équitable et les curieux ou habitués a cela. Le principe : expliquer et reprendre les principes de vie et d’autonomie pour les placer au centre de notre rapport à la consommation. En quelques mots, être BIOTONOME, cela signifie quoi ? Quelqu’un qui à choisi de mettre au centre de son rapport à la consommation les principes de vie et d’autonomie. Une consommation eco-responsable dont il est le principal acteur. Acheter si le besoin est nécessaire uniquement, raisonner en terme de recyclage, de nécessité et non pas de besoin dictée par les nombreux panneaux 4 x 3 qui entourent nos villes ou les publicités TV / Internet. Tout cela paraît parfois évident, mais la mondialisation et l’essor des supermarchés dans nos vies ont modifiés nos comportement et nos habitudes : non respect des saisons pour les fruits et légumes par exemple, surconsommation, achat de produits remplis de pesticides, disparition des petits commerces de proximité… Tout cela à crée des nouveaux codes de fonctionnement, le but d’une journée comme celle proposée par Biocoop pour devenir Biotonome, c’est justement d’écrire ensemble une petite feuille de route sur ce qu’il est bon de faire. Qui privilégier ? Ou trouver des produits locaux ? Réparer plutôt que de racheter … bref, prôner l’eco-autonomie et l’entraide. La journée du 10 octobre 2015 sera agrémentée de smoothies, de jeux, d’échanges avec des associations locales, du partage de recette… un Rendez-vous à ne pas manquer. A cette occasion, Biocoop à crée un Manifeste des Biotonomes, téléchargeable ici et une vidéo manifeste à voir ici (www.biotonome.fr) Tous dans les magasins Biocoop le 10/10/2015 ! post-tweeter-440x220

3 Réponses à "Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP."

  • comment-avatar
    Gaston RIEFFEL 24 septembre 2015 (21 h 45 min)

    Serait-il possible de nous éclairer sur le lien de Biocoop avec l’économie sociale ?

  • comment-avatar
    Nicole Sarah Kretchmann 27 septembre 2015 (16 h 07 min)

    Sans le désir du respect de TOUTE VIE -bio signifie VIE en grec ancien – le changement de VIE n’est pas visible à l’horizon…

    68ème lettre envoyée de mon site chante-la-vie.fr
    Bonjour Ami-e-s,

    “Il n’y a pas de mal qui ne vienne en vue d’un bien”
    Proverbe chilien

    je trouve que le proverbe chilien exprime mieux que notre proverbe bien de chez nous… »Un mal pour un bien ».
    Quel « mal », à 23h04, ce 22 septembre, a fait naître en moi, l’envie si forte qui me conduit devant mon ordinateur au lieu de m’allonger sous ma couette (cette dernière en coton bio) ?
    C’est grâce à mon grand petit-fils – ce dont je le remercie très fort – qui me demande par sms quelle chaîne je regarde. Lui me dit être avec la 8 qui présente un documentaire sur le lait et ses conséquences sur la santé des humains, mais aussi des animaux.
    Perso, lui répondis-je, je suis un film sur les femmes battues… en ajoutant que je connais les méfaits des produits laitiers bien avant qu’il soit venu nous rejoindre sur la Terre – il vient de fêter ses 20 ans – et lui cite les mots de Léon Tolstoï « Tant que l’homme tuera l’animal, il tuera l’homme ». Où puis-je encore trouver la Doulce France ?
    Puis je passe sur la 8 pour constater avec un étonnement émerveillé du courage des journalistes – oui le mot n’est pas trop fort – ce que sont devenus les élevages dits bio en France !!!!! Je ne parle pas des petits élevages mais de ces élevages où vivent – non, tentent de survivre – des milliers de poules.
    Un nouveau sms où j’interpelle mon petit-fils en lui expliquant pourquoi je suis végétarienne – presque végétalienne – à part un œuf pondu par des poules nourries BIO et qui meurent de vieillesse, à contrario des élevages bio où on leur coupe le cou au bout d’un an. Sans parler, mais si, j’en parle, des 50 millions de poussins mâles broyés ou gazés vivants !!!
    Sa réponse « J’ai bien vu ». Un bonheur que je viens partager avec vous.

    Je vous conseille un livre dont j’ai lu quelques pages, de Scott Jurek, Eat & run (Manger pour gagner) Ed. Guérin. Scott Jurek est végétalien. Sa vie est la démonstration sans faille du bonheur d’être, en respectant toute Vie.

    J’insiste sur le fait que je trouve étonnant que le soja soit partie intégrante de la nourriture des animaux. Nos parents ne connaissaient pas cette céréale et leurs animaux s’en portaient très bien, et nous avec.
    Le profit, toujours le profit.

    Question : si nous, les hommes et les femmes étions moins gourmands de volailles, de porcs, de bœufs, de veaux, d’agneaux, de poissons, de crustacés, de foie gras… en serions-nous là ? A chacune et chacun d’entendre la réponse donnée par son cœur.

    On parle beaucoup du MSM qui est du soufre cristallisé et purifié. Méfiez-vous des prix très bas car ces MSM viennent de Chine. Aucune certification de qualité les accompagne.

    Si mon français et l’orthographe laissent à désirer… tant pis. Vous me pardonnez, de cela je suis certaine.

    A la revoyure
    Nicole Sarah

  • comment-avatar
    Agnès 6 octobre 2015 (12 h 37 min)

    Moi je n’ai pas attendu de recevoir une nouvelle étiquette de BIOTONOME pour n’acheter que si j’en ai besoin, réparer, échanger, manger bio, équitable, bref, repenser tous mes choix il y a déjà plusieurs années. Espérons que cette initiative touchera beaucoup de nouvelles consciences!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas affiché.