Demain – le FILM à voir !

Et si montrer des solutions, raconter une histoire qui fait du bien, était la meilleure façon de résoudre les crises écologiques, économiques et sociales, que traversent nos pays ? Suite à la publication d’une étude qui annonce la possible disparition d’une partie de l’humanité d’ici 2100, Cyril Dion et Mélanie Laurent partent avec une équipe de quatre personnes enquêter dans dix pays pour comprendre ce qui pourrait provoquer cette catastrophe et surtout comment l’éviter. Durant leur voyage, ils rencontrent les pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation. En mettant bout à bout ces initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà, ils commencent à voir émerger ce que pourrait être le monde de demain… Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des personnages et intervenants rencontrés au gré du voyage de l’équipe de DEMAIN dans 10 pays. Parmi ceux qui ne sont pas cités on trouve : le mouvement d’agriculture urbaine de Détroit, les mouvement des Incroyables comestibles à Todmorden (GB), les habitants et élus de Copenhague, Eric Scotto, PDG d’Akuo Energie, Guðni Jóhannesson, directeur général de l’autorité nationale de l’énergie islandaise, l’équipe du Bristol Pound, Hervé Dubois, porte-parole de la Banque WIR à Bâle, Michael Shuman, économiste, les membres du réseau BALLE (Business Alliance for Local Living Economies), les participants à la révolution des casseroles en Islande… plus d'informations : http://www.demain-lefilm.com/
Article écrit par Benjamin (voir la biographie)
le 07 décembre 2015 à 04:45
123 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 2013
Les derniers articles de l'auteur :
  • Demain – le FILM à voir !
  • un restaurant solaire, un projet fou ?
  • Demain, la Turquie chauffée à la pistache ?
  • 4 Réponses à "Demain - le FILM à voir !"

    • comment-avatar
      Dupont 7 décembre 2015 (20 h 07 min)

      A voir absolument, un moment d’optimisme réel.

    • comment-avatar
      GILLE 24 décembre 2015 (9 h 04 min)

      Film de doux rêveurs, pas documentés ? qui aurait pu être sponsorise par EdF ou Bollore.
      Avec un film comme celui-ci on est pas sorti de la m..de :
      – Des éoliennes qui cumulent les pannes, recyclage problématique, des vibrations néfastes pour l’homme et les animaux et toujours du charbon pour remplacer l’absence de vent (comme les allemands)
      – Des jardins potagers sur les espaces publiques = rendement ? distribution, j’ai besoin d’un kilo de tomates pour midi « Janine vas voir sur le trottoirs »! et les chiens composte ?
      et j’en passe
      à part l’intervention de P. RAHBIT et du représentant de negaWatt, c’est pas unfilm révolutionnaire. Ca peu plaire aux bobos
      Gille

    • comment-avatar
      Gilles 24 décembre 2015 (22 h 35 min)

      Film de doux reveurs, pas documentés ? qui aurait pu etre sponsorise par EdF ou Bollore.
      Avec un film comme celui-ci on est pas sorti de la m..de :
      – Des eoliennes qui cumulent les pannes, recyclage problematique, des vibrations nefastes pour l’homme et les animaux et toujours du charbon pour remplacer l’absence de vent (comme les allemands)
      – Des jardins potagers sur les espaces publiques = rendement ? distribution, j’ai besoin d’un kilo de tomates pour midi « Janine vas voir sur le trottoire »! et les chiens composte ?
      et j’en passe
      à part l’intervention de P. RAHBIT et du représentant de negaWatt, c’est pas unfilm revolutionnaire. Ca peu plaire aux bobos … ?

    • comment-avatar
      jacquemin 26 février 2016 (12 h 01 min)

      ok ce n’est pas un film qui va changer la face du monde….. dans l’immédiat!
      Aussi, il vaut mieux ne rien faire, maugréer dans son coin, voir ses petits enfants grandir dans un monde de plus en plus inhumain, mourir d’un cancer dû aux pesticides ou aux fumées nocives, ou encore aux eaux polluées par l’extraction massive de combustibles fossiles….????
      Sûr, ce n’est pas un film qui va changer les données… mais il peut ouvrir des yeux, donner de l’espoir, encourager les gens à se battre pour trouver des solutions pérennes afin que l’homme puisse naître et grandir dans un monde accueillant!
      une « bobo » désenchantée qui veut quand même y croire car j’ai un petit bonhomme de 20 mois qui ne demande qu’à vivre.

    Laisser un commentaire

    Votre courriel ne sera pas affiché.