Changer de banque pour sauver le climat!

L’association Amis de la Terre et le projet citoyen Energie Partagée nous rappellent, au travers de leur campagne « Epargnons le Climat » avec la Nef, que « notre argent est militant » ! En effet si BNP Paribas sponsorise la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques à Paris (COP21) qui va avoir lieu dans moins d’un mois, BNP Paribas est aussi la première banque française et la neuvième banque internationale en terme de financement au secteur charbon et autres énergies fossiles. Bien que BNP Paribas soit la seule banque à figurer parmi les sponsors officiels de la COP21, elle n’est pas la seule à financer les énergies qui détruisent notre climat. En effet entre 2009 et 2014, la BNP Paribas, le Crédit Agricole et la Société Générale, les 3 plus grandes "banques fossiles" françaises figurant dans le top 15 des banques fossiles internationales, ont consacré 118 milliards d’euros aux énergies fossiles. Ceci contre un soutien à hauteur de 18 milliards pour les énergies renouvelables par les 5 principales banques françaises. Ce soutien, bien qu’en légère hausse depuis 2012, reste néanmoins relativement stable depuis 2006. Un constat accablant qui prouve que les banques n’ont absolument pas pris le chemin de la transition énergétique depuis le grand sommet sur le climat, tenu à Copenhague en 2009. Ainsi depuis 2005, les grandes banques françaises ont augmenté de 218% leur financement au secteur charbon. Face au manque de réaction et véritable changement au niveau politique, les Amis de la Terre espèrent que, si les banques ne changent pas, ce soit les clients qui changent de banque. Une fois de plus c’est aux citoyens de réagir pour endiguer la destruction de notre planète et inciter les pouvoirs publics à enfin suivre la marche. Il faudrait aussi réclamer plus de transparence quant aux actions des banques avec notre argent, et donc en notre nom.
Article écrit par Marine (voir la biographie)
le 07 novembre 2015 à 04:28
38 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 2015
Les derniers articles de l'auteur :
  • Bientôt un nouveau parc naturel marin en Corse
  • Inondation et pesticides : qu’en est-il ?
  • Le Sénat vote contre les coraux et pour le développement économique
  • 5 Réponses à "Changer de banque pour sauver le climat!"

    • comment-avatar
      Johann 11 novembre 2015 (19 h 23 min)

      Et quelles sont les banques qui ont un comportement responsable quant à leurs investissement ?

    • comment-avatar
      jean-cyril 11 novembre 2015 (23 h 29 min)

      « qui prouve que les banques n’ont absolument pas pris le chemin de la transition énergétique depuis le grand sommet sur le climat, tenu à Copenhague en 2009. » … trop drôle !

    • comment-avatar
      Bernard LOURD 12 novembre 2015 (10 h 26 min)

      Il y a 5 ans, j’ai changé de banque et suis allé au Crédit Coopératif, une banque « propre » pour autant que je sache sur tous les points. Je ne le regrette pas, j’y suis très bien. Je rappelle que c’est Nicolas Hulot qui avait suggéré de changer de banque et avait préconisé, à cette époque, le Crédit Coopératif.

    • comment-avatar
      agnès 18 novembre 2015 (14 h 26 min)

      Bonjour !
      La NEF accepte-t-elle les personnes ayant des crédits à rembourser ?

    Laisser un commentaire

    Votre courriel ne sera pas affiché.