Une éolienne pour particulier, simple, abordable et performante

[caption id="attachment_67073" align="alignnone" width="730"] Les pales et la structure de cette éolienne pour particulier, inclinée de quelques degrés, font l’objet de brevets.[/caption] C’est à une PME française que pourrait revenir le mérite de démocratiser l’éolien pour le particulier. Créée en 2011, la société Eolie commercialise en effet depuis décembre 2014 une éolienne simple et rapide à installer, peu encombrante et à un tarif qui promet un amortissement en quelques années. Outre une compacité de premier ordre (un diamètre de 1,30 m pour une hauteur de 4,5 m), l’Eolis500 est une éolienne à axe vertical, silencieuse (moins de 35 db à 5 m), qui nécessite comme fondations une dalle en béton armé de 1,2m de diamètre pour 25 cm d’épaisseur. Hors fondations, l’ensemble atteint une masse de seulement 80 kg, avec un montage à la portée de tous, en autoconstruction (environ une heure de montage), y compris pour la partie électrique puisque le raccordement à une simple prise électrique de la maison suffit (le câble doit être enterré à 60 cm). Une fois installée, l’éolienne s’adapte à votre demande de particulier. Autrement dit, lorsqu’elle produit de l’électricité, elle injecte directement celle-ci dans votre réseau personnel, pour alimenter prioritairement vos équipements électriques en fonctionnement, en complément du réseau EDF. Si cette production intervient à un moment de faible, voire d’absence de consommation de votre part, l’éolienne, via son onduleur intégré, envoie alors cette énergie dans le réseau EDF, "gracieusement". Bref, l’éolienne Eolis500 devrait séduire tout particulièrement les tenants de l’autoconstruction, d’autant que le fabricant vient alors inspecter votre installation avant sa mise en service … gratuitement. Produite et assemblée en France, à l’exception de sa génératrice (Italie) et de son unique roulement (Suède), cette éolienne est disponible à un tarif serré (3790 € TTC, avant une réduction de 30 % via le crédit d’impôt). Garantie normalement un an, une option de 170 € permet d’atteindre 5 ans de tranquillité et si vous ne vous sentez vraiment pas l’âme bricoleuse, le fabricant se propose de l’installer (surcoût entre 790 et 1 600 €). Côté amortissement, selon le fabricant, l’Eolis500 d’une puissance de 500 W, à partir de 40 km/h de vent, permet de faire baisser sa facture d’électricité de 20%. Pour l’implantation, votre maison doit évidemment être située sur un terrain bien exposé au vent, dégagé et suffisamment grand pour placer l’éolienne à environ deux fois la hauteur de la maison et bénéficier de tous les vents (une vingtaine de mètres maxi dans la plupart des cas). Par contre, si vous ne disposez pas du terrain nécessaire, pour le moment il n’est pas possible d’installée cette éolienne en toiture, mais dans le futur une version dédiée pourrait voir le jour. Enfin, si l’éolienne peut vous paraître "légère", sachez qu’elle est conçue pour résister à plus de 200 km/h de vent et, qu’à partir de 210 km/h, elle s’arrête automatiquement, tout comme en cas de coupure sur le réseau d’électricité. Photo © Eolie
Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 30 mars 2015 à 10:29
3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
Les derniers articles de l'auteur :
  • Isolant : quand le carton détrône le papier …
  • Les chemins ruraux sauvés par les sénateurs
  • Energie solaire : la révolution Rawlemon
  • 17 Réponses à "Une éolienne pour particulier, simple, abordable et performante"

    • comment-avatar
      Jack 1 avril 2015 (14 h 19 min)

      Intéressant et pas trop cher pour une maison autonome en parallèle au photovoltaïque pour les jours ou il n’y a pas beaucoup de lumière naturelle.
      Mais a t-on droit au 30% de crédit d’impôt si on n’est pas connecté au réseau électrique ?

    • comment-avatar
      Jr 2 avril 2015 (10 h 02 min)

      Bonjour,

      Normalement vous n’avez droit au crédit d’impôt que si vous la faite installer par un pro.

    • comment-avatar
      Ned 2 avril 2015 (11 h 56 min)

      Ce n’est pas 20% de la facture qu’il faut lire mais 20% de la consommation d’électricité ce qui n’est pas la même chose , l’abonnement reste toujours là et c’est lui qui représente la plus grosse part de la facture !
      Et 500W c’est au max de vent … ce qui rarement le cas !

    • comment-avatar
      Xavier 3 avril 2015 (10 h 22 min)

      Encore un gadget abusif qui va faire du tort aux véritables énergies renouvelables, comme avec le gadget tournesol mécanique.

      En vous informant un peu, vous saurez qu’en zone urbaine cette éolienne ne produit que 10 kWh par an dans un bon tiers des régions de France. L’amortissement de cette machine y prendra ainsi un siècle, si elle fonctionne tout ce temps. Et si vous consommez toute l’électricité produite, ce qui ne sera pas le cas en général

      http://energeia.voila.net/eolien/petite_eolienne.htm

      Maintenant, si vous disposez d’une grande propriété en haut d’une colline avec un hectare d’herbe tout autour, dans certaines régions seulement qui disposent de très forts vent, vous pourrez rentabilisez l’éolienne en 10 à 15 ans. A condition de faire vous même le béton et l’installation.

      Mais si vous êtes assez riche pour une telle propriété, allez-vous chercher à économiser un peu sur la facture d’électricité ?

    • comment-avatar
      Gérard MAUGET 5 avril 2015 (10 h 02 min)

      bonjour,
      vous ne dites rien sur la législation concernant son implantation en particulier de la nécessité d’un permis de construire?
      je ne peux imaginer une implantation sans contrainte et aucun recours des riverains immédiats

    • comment-avatar
      fred 6 avril 2015 (10 h 25 min)

      Le manque d’ imagination est en effet problématique.
      Cependant il n’y a aucune crainte à avoir , ces éoliennes, même installées en masse n’égratigneront même pas un peu la production nucléaire.
      Pour ces machines, les règles d’implantation comme les performances énergétiques sont les mêmes que pour les nains de jardin
      fred

    • comment-avatar
      cassoret 6 avril 2015 (13 h 50 min)

      avec un facteur de charge de 20%, une éolienne 500w produira en moyenne 100w, soit 100*24*365=876kwh par an, soit 122€ au tarif normal, en supposant que la production se fasse toujours a un moment où on a besoin d’électricité . Avec les 30% de reduction, en négligeant les coûts de béton, câbles… il faut 22 ans a un particulier pour rentabiliser……

    • comment-avatar
      fred 6 avril 2015 (13 h 55 min)

      bonjour,
      sauf qu’ a 5 m de haut, le facteur de charge sera entre 5 et 10%
      fred

    • comment-avatar
      fred 6 avril 2015 (13 h 57 min)

      et qu’il faut retirer à tout cela la consommation de veille de l’onduleur……

    • comment-avatar
      Antoine 6 avril 2015 (20 h 35 min)

      Et la mini centrale nucléaire a implanter dans son jardin, c’est pour quand?

    • comment-avatar
      fred 6 avril 2015 (21 h 51 min)

      Pour l’instant, la seule production d’électricité renouvelable qui soit amortissable, même sans aides fiscales, c’est le photovoltaïque.
      on trouve panneau + onduleur à 1,7€ttc du watt crête, au tarifs actuels c’est donc amortissable en moins de 15 ans pour du matériel garanti 25 ans
      on devrai trouver bientôt de la micro cogénération mais ce n’est pas encore vraiment sorti
      Le mini eolien est in-amortissable sauf cas très particulier
      fred

    • comment-avatar
      Gromit 9 avril 2015 (7 h 06 min)

      Bravo, magnifique ! Encore un truc qui est bien pour les riches qui pourront ainsi ne rien changer à leur consommation électrique.

    • comment-avatar
      Devaux 12 avril 2015 (19 h 37 min)

      Bonjour à tous à compter de juin nous serons en mesure de vous proposer hydrolienne et éolienne. La puissance des génératrices sera au choix de 0 à 2000 ou de 2000 à 5000 ou 5000 à 10000 . N’hésitez pas à me contacter pour en discuter cordialement Cyrille 0630527252

    • comment-avatar
      guyD 25 mai 2015 (22 h 57 min)

      « L’éolienne … envoie alors cette énergie dans le réseaux EDF,  » gracieusement ». »
      Voilà qui ne me séduit guère. L’idée de produire « gracieusement » pour EDF défenseur du nucléaire me déplaît car il m’envoie des factures qui ne sont ni gratuites, ni gracieuses. Les boites vocales d’EDF une cata !

      De toute façon là où je suis l’éolien est totalement inadapté !
      Je suis plutôt tenté par le solaire thermosyphon (je crois que c’est ainsi que l’on dit). C’est ce que Berrand Sarl préconise. J’aimerai en savoir un peu plus, car j’hésite encore à passer à l’autoconstruction. Il est bien difficile d’avoir des comparaisons fiables entre les modèles commercialisés. Je rejoins Fred Verdifre sur ce point. Qui valide les résultats des installations vendues dans le commerce ? Peut être que choisir a comparé des équipements, je ne sais ?
      J’attends des conseils sur la production d’eau chaude solaire.

    • comment-avatar
      fred 28 mai 2015 (21 h 18 min)

      donner un peu d’électricité à EDF quand on est en légère surproduction n’a rien de gênant. Mettre un compteur et sa redevance pour quelques kwh par ans n’a aucun sens économique et il vaut mieux les donner que de les jeter.
      Le tout c’est de calculer finement l’installation la plus rentable économiquement. En éolien le calcul (pour les éoliennes domestique est vite fait, c’est pas d’installation. Pour le solaire photovoltaique cela se calcule voir le site de la sociètè MICES
      Pour le solaire, si l’on est pas dans une région avec des conditions de gel très sévéres on fait maintenant des CESI monobloc performants. L’installation est simple, le matériel économique et les performances moyennes. certainement le système amortissable le plus rapidement
      pôur l’autoconstruction voir le forum apper
      Pour ceux chez qui la consommation principale d’eau chaude est la douche il faut envisager les récupérateurs de chaleur (marques OBOX, POWER PIPE, GAIA GREEN entre autres) c’est vraisemblablement dans ce cas le meilleur investissement
      fred

    • comment-avatar
      Gagnon A 21 juin 2015 (13 h 50 min)

      Depuis 15 ans j’utilise tous ces gadgets (bien écrit gadgets) 4 mois par an en camping sauvage sur un motorisé de 6 mètres; Véritablement des gadgets pour qui n’a pas d’autres moyens de se procurer de l’énergie. 10 ans avec des batteries, donnez moi le secret; Je n’ai pu faire mieux que 2 à 3 ans sur des batteries toujours efficaces; 500 watts en camping s’avère en général suffisant vu le peu d’énergie nécessaire; Cuissons, chauffage, eau chaude au propane;

    • comment-avatar
      Gagnon A 21 juin 2015 (13 h 56 min)

      Je rajoute; Prenez une seule batterie (non connecté à une charge) branché sur un onduleur et allumez votre cafetière de 8 tasses; Testez quelques fois dans la journée;

    Laisser un commentaire

    Votre courriel ne sera pas affiché.